Comment le manuel et le consommable d’Histoire-Géographie-Éducation civique de Terminale Bac Pro prennent-ils en compte les changements de programme ?

Thierry FALCONNET, IEN Histoire-Géographie, auteur des manuels et consommables d’Histoire – Géographie Bac Pro vous répond :

Les ouvrages de Terminale, que ce soit le manuel ou le consommable, ont tous deux été conçus en conformité avec les allègements de programme annoncés dans le BO du 14 novembre 2013, tant dans le nombre de situations que dans le respect des orientations préconisées.

Cela se traduit par exemple en Histoire, dans le sujet d’étude 1 sur les États-Unis, par la prise en compte de la suppression de la notion d’isolationnisme dans les orientations du programme. Nous proposons de ce fait d’étudier la construction de la puissance américaine par le prisme de l’interventionnisme des États-Unis dans les conflits mondiaux du xxe siècle comme accélérateur de puissance.

Dans le sujet d’étude 3, nous avons choisi de supprimer la dimension comparative des processus de décolonisation de l’Inde et de l’Algérie, pour en proposer un traitement distinct, mettant l’accent sur un processus propre à chaque État, aux conséquences politiques, économiques et humaines spécifiques.

En Géographie, l’allègement des programmes s’est tout d’abord traduit par la suppression du thème sur les mobilités des populations.

Dans le sujet d’étude 2, les changements d’orientations du programme ont eu pour conséquence la suppression de la dimension historique de l’aménagement des territoires français. Nous avons de ce fait construit nos chapitres autour des enjeux de l’aménagement, tels que la compétitivité des territoires, l’équité territoriale et la gestion durable, conformément aux nouvelles orientations.

Dans le sujet d’étude 3, la notion d’espaces productifs et décisionnels est devenue centrale dans l’organisation de nos chapitres. Le choix des régions dans les situations permet d’appréhender toute la diversité des espaces productifs, dans leur spécificité et leurs enjeux pour les territoires.

Le sujet d’étude 4 insiste maintenant sur l’Europe comme territoire de contrastes et à géométrie variable. La suppression dans le programme de l’exemple d’Ariane pour l’étude d’un grand projet européen nous autorise à aborder d’autres exemples de grands projets : la liaison européenne Lyon-Turin dans le manuel et le projet Airbus dans le consommable.

En Éducation civique, le manuel et le consommable abordent l’ensemble des sujets du programme, aussi bien ceux du thème obligatoire que ceux des thèmes au choix. Pour le thème obligatoire, nous avons également choisi de proposer une double page de cours reprenant les notions essentielles.